LE TISSAGE

Notre collègue José et ses partenaires nous illustrent les grandes étapes du tissage.

 


PLANIFICATION ET CALCUL DU MATÉRIEL

Dans un premier temps, José dessine les patrons des pièces à produire. Ce travail n’est pas une mince affaire mais José est un artisan expérimenté qui crée ses propres modèles.

Avant de démarrer quoi que ce soit, il doit bien calculer la quantité de chaque couleur de fils requis. La quantité varie en fonction de la grosseur des fils, des motifs et des points choisis.

Pour leurs confections, José et ses collègues utilisent du fil 100% bébé alpaga filé à la machine.

 

 


MONTAGE DU MÉTIER: OURDISSAGE ET ENFILAGE

Ensuite, vient le montage du métier qui s’opère en deux étapes soit l’ourdissage et l’enfilage. Ces deux étapes visent à installer les fils de chaîne (verticaux) sur le métier et les cadres. Cela permet aussi la mise en place en vue de faire des motifs.

Le montage requiert beaucoup de temps et de minutie. Un bon montage est garant d’un tissage de bonne tension ce qui a un impact sur la texture et la douceur des tissages en alpaga.

 

 

 


TISSAGE

Le tissage proprement dit peut alors commencer. Le tisserand pèse sur les pédales afin d’actionner les cadres du métier. À l’aide d’une navette, il peut ainsi entrecroiser les fils de trame (horizontaux) aux fils de chaîne (verticaux). Le tissu prends alors forme!

jose-05


châle tissé / woven shawl

FINITION

De nombreux produits comme les châles possèdent de magnifiques motifs et ajourés qui doivent être finis à la main.


Découvrez les tissages faits par José et ses collègues.