L’ART DE LA PELLETERIE

Nous vous présentons Jesus et ses collègues qui nous montrent quelques-unes des nombreuses étapes de la confection de leurs produits en fourrure d’alpaga*.


Jesus-06PRÉPARATION DU MATÉRIEL

Suite au tannage et au nettoyage, les peaux doivent être étirées afin de les assouplir et d’obtenir une surface de travail bien lisse.

 

 

 

 

 

 

 


Jesus-07CRÉATION DE PATRONS

Jesus est passé maître dans l’art de créer ses propres patrons. Il est fier de dire que ses modèles sont uniques!

 

 

 

 

 

 


Jesus-05

TRAÇAGE ET DÉCOUPE

À l’aide des patrons, toutes les pièces qui composent les produits sont dessinées sur les fourrures puis elle sont numérotées.

La disposition de chaque pièce a été optimisée afin de récupérer le maximum de matériel. De plus, la majorité des retailles sont cousues ensemble pour reformer d’autres pièces.

À l’aide d’un couteau bien aiguisé, les pièces sont découpées.

 

 


ASSEMBLAGE ET COUTURE

Les pièces de fourrure sont cousues à la machine.

Ce travail requiert beaucoup de dextérité manuelle car les formes sont rarement droites et plusieurs morceaux sont très petits.

En regardant le produit fini, il est difficile d’imaginer le nombre de pièces qui le composent! Par exemple, les oursons nécessitent jusqu’à 28 morceaux alors que les pantoufles sont composées de 11 pièces.

 


RETOURNAGE

Les produits sont cousus à l’envers, côté cuir. Presque tout le produit est cousu sauf une petite ouverture qui permet de le retourner du côté de la fourrure. Cette étape de retournage est assez longue. Plus le produit est petit, plus c’est fastidieux. Ce travail est fait à la main mais requiert souvent l’utilisation de pince.

 

 

 

 


ÉTAPES DE FINITION

La finition comporte de multiples étapes et représente pratiquement la moitié du temps de travail.

Les peluches doivent être rembourrées (polyester; matériel neuf seulement).

L’ouverture ayant servi au retournage doit être cousue à la main.

Jesus

La très grande majorité des produits doivent aussi passer chez le coiffeur! Avec de bons ciseaux, nos maîtres pelletiers effectuent une taille de finition sur les produits afin de leur donner une belle apparence soignée.

Merci à nos talentueux artisans!

 

 

 

 

 


*FOURRURE RESPECTUEUSE DES ANIMAUX

Aucun animal n’a été tué dans le but d’obtenir sa fourrure. 

Les alpagas du Pérou sont élevés en pleine nature dans les montagnes des Andes. Ce sont des animaux élevés d’abord et avant tout pour leur fibre magnifique qui est tondue une fois par année. La fibre d’alpaga est une fibre renouvelable qui sert à faire des tricots et des tissages chauds et écologiques.

En second lieu, les animaux sont utilisés pour la consommation humaine de viande. L’alpaga représente l’aliment de base pour les communautés pratiquant l’élevage des camélidés. En effet, la majorité des éleveurs d’alpagas vivent dans des régions en très haute altitude où la terre est infertile à la culture potagère. La seule denrée alimentaire qu’ils peuvent produire est donc la viande issue de leurs élevages. De plus, 40 à 60% des bébés alpagas meurent de manière naturelle dû aux conditions climatiques extrêmement difficiles dans les Andes. La viande d’alpaga est consommée et la fourrure est utilisée pour l’artisanat. L’utilisation de la fourrure d’alpaga est à toute fin utile la récupération d’un sous-produit.

Nous assurons que tous les produits de fourrure que nous commercialisons sont faits avec des peaux issues du marché alimentaire péruvien.